google-site-verification=Q3VG3E49OpuZs79f7XGsDubsLuZK5qbCb4qACyf__HI
Rechercher
  • Florence, Monjolibavoir

Quand commencer la diversification alimentaire pour mon bébé ?

Votre bébé grandit ! Tout en continuant à l’allaiter ou à lui donner le biberon, vous pouvez introduire de nouveaux aliments dans son alimentation. Quand commencer ? Par quels aliments ? Comment s’y prendre ?



Les signes révélateurs pour commencer la diversification alimentaire

Les pédiatres recommandent de commencer la diversification entre 4 et 6 mois, mais chaque enfant est différent. Quels sont les signes qui montrent qu’il est prêt ? Voici quelques pistes :

- Votre enfant sait tenir sa tête

- Il sait rester en position assise sur sa chaise haute, sans basculer en avant

- Il porte des objets à sa bouche

- Votre enfant semble ne plus être rassasié, il réclame plus de biberons ou au contraire, refuse ses biberons…. Peut-être pour vous faire comprendre qu’il souhaite manger autre chose ?

- Le regard de votre enfant se pose sur votre assiette à table ? Faites le test et proposez-lui un peu de compote sur votre doigt : s’il cherche à l’avaler, il y a de fortes chances qu’il soit prêt.

- Votre enfant accepte que vous lui portiez une cuillère à la bouche.

Ces signes sont révélateurs de la maturité de votre nourrisson à commencer la diversification alimentaire. Si vous en reconnaissez quelques-uns, tentez l’expérience !

N’insistez pas si cela ne fonctionne pas, et renouvelez l’opération quelques jours plus tard, votre enfant évolue vite ! Et surtout, faites-vous confiance en tant que parents, et essayez de ressentir les besoins de votre enfant 😉 Chaque enfant à son propre rythme !


Choisir un moment propice pour débuter la diversification alimentaire

Il est préférable de choisir un jour sans stress : un mercredi ou un weekend par exemple, quand vous êtes disponible et à l’écoute de votre enfant.

Commencez à midi, quand l’enfant commence à avoir faim… mais pas trop faim, sinon il risque de s’impatienter et refusera de tester un nouvel aliment. Dans ce cas, donnez-lui un peu de lait, puis reproposez-lui la cuillère de purée au milieu du repas.


Deux solutions s’offrent à vous : la diversification classique (avec les « petits pots » de purée et de compote) ou la diversification menée par l’enfant (DME) qui consiste à proposer des morceaux à votre enfant.


Par quel aliment commencer la diversification alimentaire ?

Si vous choisissez de commencer par une purée lisse, vous pouvez lui proposer entre 4 et 6 mois les légumes suivants : carotte, panais, épinard, haricot vert, potiron…

La seule règle est de proposer un seul légume à la fois, cuit et mixé en purée lisse, et en petite quantité (environ 10g soit l’équivalent d’une ou deux petites cuillères). Augmentez les quantités progressivement, tous les 2 à 3 jours, pour finalement arriver à l’équivalent d’un petit pot (120g) au bout de plusieurs semaines.

Si vous faites vos petits pots maison, préparez des petites portions fractionnables car bébé ne mangera un petit pot entier qu’au bout de plusieurs semaines !


Concernant les premières compotes de fruits, vous pouvez lui proposer : pomme, poire, banane, pêche, abricot. Là encore, un seul fruit à la fois, en petite quantité.


Qu’est ce que la DME, diversification menée par l’enfant ?

Il y a une autre manière de faire découvrir les aliments à votre enfant : la DME ou diversification menée par l’enfant. On l’appelle aussi diversification autonome, ou consciente. En effet, c’est l’enfant qui porte lui-même les morceaux à la bouche, pour découvrir les aliments.

Selon les pédiatres, cette pratique est excellente pour le développement des mâchoires et la sortie des dents. Elle rend également l’enfant autonome, car il est plus facile pour lui de porter un morceau à la bouche à l’aide de ses mains, qu’avec une cuillère.

L’enfant va saisir l’aliment par lui-même : il le rejette s’il n’en veut pas, il découvre par lui-même. Attention, ne lui mettez jamais vous-même le morceau dans la bouche. S’il le faut, empruntez-lui un morceau, et introduisez-le dans votre bouche. Il vous regarde, et vous imitera probablement !

Cette pratique n’est pas recommandée avant l’âge de 6 mois, pour des raisons de sécurité.

IL faut préparer une structure ni trop molle, ni trop dure : poire, pastèque, fromage à pâte molle… pour les légumes, vous devez cuire les aliments mais garder une structure ferme : potiron, carotte, brocoli… les morceaux doivent être de la taille de son poing fermé.

Surtout, prenez votre temps et écoutez le rythme de votre enfant.

Il est possible également de mixer les 2 méthodes de diversification en proposant par exemple des purées lisses de légumes pour le repas, et quelques morceaux de fruits en dessert !


Vous allez bientôt commencer la diversification alimentaire : alors plutôt classique ou DME ? Dites-nous tout en commentaires !


Nos politiques

06 22 95 95 53

Suivez-nous !

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

Rejoignez la communauté Mon Joli Bavoir

© Mon Joli Bavoir (tous droits réservés)